Étudier en environnement et géosciences

Vous vous passionnez pour la gestion, l’exploitation, la protection et la mise en valeur des ressources hydriques ou des ressources naturelles? Vous souhaitez apporter une contribution tangible à l’avenir de la planète? L’INRS vous offre un formidable espace pour mieux comprendre les enjeux cruciaux liés à la gestion de l’or bleu et à l’exploitation des géoressources dans un contexte de développement durable.

Situé au centre-ville de Québec, le Centre Eau Terre Environnement de l’INRS offre des programmes d’études de 2e et 3e cycles en sciences de l’eau et en sciences de la Terre et mise sur une approche multidisciplinaire pour aborder des problématiques complexes, participer à l’avancement des connaissances et élaborer des solutions environnementales concrètes.

Des professeurs disponibles, des projets de recherche aux retombées concrètes et des connaissances multidisciplinaires en sciences de l’eau sont des atouts pour les étudiants.


Choisir un programme en lien avec vos intérêts

Selon vos intérêts, vous pourrez étudier la séquestration chimique du gaz carbonique, la géothermie, l’écotoxicologie aquatique, l’hydrologie urbaine et régionale, les eaux souterraines, l’exploration minière et gazière, les précipitations extrêmes, l’érosion des côtes, la télédétection ou la biotransformation des déchets en biopesticides. Vous participerez à des projets avant-gardistes ayant des retombées tangibles pour l’environnement au sein d’équipes de recherche chevronnées.

Plusieurs infrastructures de recherche majeures, dont un canal hydraulique de grande dimension, sont situées dans le Parc technologique du Québec métropolitain.

Programmes d’études

Programmes en sciences de l’eau

Programmes en sciences de la Terre


Un partenariat géoscientifique logé sous le même toit

Né d’un partenariat, il y a plus de 30 ans, entre Ressources naturelles Canada, division Québec, et l’INRS, le Centre géoscientifique de Québec (CGQ) partage la même enseigne que le Centre Eau Terre Environnement de l’INRS. Selon la nature de votre projet d’études, vous pourriez bénéficier d’une codirection de recherche INRS-CGQ, vous permettant d’élargir vos horizons professionnels.

Que ce soit sur le terrain, en laboratoire ou en classe, étudier en sciences de la Terre s’avère une expérience propice au partage des savoirs et au développement des technologies.


S’initier aux sciences de l’eau au camp CIRSA

L’INRS dispose d’une station de recherche à Sacré-Cœur, au Saguenay, à proximité de la rivière Sainte-Marguerite. Cette station accueille des équipes de recherche qui se familiarisent avec le travail de terrain. Dès votre arrivée à la maîtrise en sciences de l’eau, vous prendrez part au camp CIRSA, un camp d’une semaine, et nouerez des liens solides avec celles et ceux qui seront vos collègues tout au long de vos études.

Le camp CIRSA permet de s’initier à plusieurs domaines de recherche en lien avec l’or bleu lors de son arrivée à l’INRS.


Un congrès 100 % étudiant

L’Association étudiante organise le Congrès Eau Terre Environnement, une initiative 100 % étudiante donnant l’occasion de mettre la main à la pâte en tant que membre du comité organisateur, présenter vos travaux ou encore prendre connaissance des avancées dans votre domaine d’études.


Des emplois dans des secteurs d’avenir

La demande pour des expertises sur la ressource eau et en géosciences est en croissance depuis les dernières années. Vos possibilités d’emploi, à la suite de vos études, seront nombreuses et variées. Vous pourriez travailler pour :

  • une agence gouvernementale;
  • une ville ou une municipalité;
  • un organisme de protection des ressources aquatiques;
  • une industrie minière, pétrolière ou gazière;
  • une firme de génie-conseil;
  • un établissement d’enseignement.